7 ème Art Cinéma





Star wars






Camille Saint-Saëns , né à Paris le  et mort à Alger le , est un pianisteorganiste etcompositeur français de l'époque post-romantique.

Il a écrit douze opéras, dont le plus connu est Samson et Dalila (1877), de nombreux oratorios, cinq symphonies, cinq concertos pour piano, trois pour violon et deux pour violoncelle, des compositions chorales, de la musique de chambre et des pièces pittoresques, dont Le Carnaval des animaux (1886)

Musique choisie Festival du film de Cannes..

De plus, il occupe une place particulière dans l'histoire du septième art, puisqu'il est, en 1908, le tout premier compositeur de renom à composer une musique spécialement pour un film, L'Assassinat du duc de Guise.




Palais des Festivals et

des Congrès de Cannes 

www.palaisdesfestivals.com


Charlie Chaplin et Jackie Coogan dans Le Kid (1921)
Charlie Chaplin et Jackie Coogan dans Le Kid (1921)

Le terme « cinéma » est l’apocope de Cinématographe (du grec κίνημα kínēma, « mouvement » et γράφειν gráphein, « écrire »), nom donné par Léon Bouly en 1892 à l’appareil de projection dont il dépose le brevet mais qu’il ne réussit jamais à faire fonctionner. Les frères Lumièrelui rachètent cette appellation. 

 

 

 

Antoine Lumière (le père) aurait préféré que la machine de ses fils soit nommée « Domitor », mais Louis et Auguste préférèrent Cinématographe, mot à leur avis plus dynamique...

 

 

Festival de Cannes

● 20 000 : le budget, en millions, du Festival de Cannes. La moitié provient de fonds publics (Centre National de la Cinématographie, ville de Cannes, Conseil Régional...). L'autre moitié est financée par des institutions et des entreprises, les «partenaires officiels» du Festival.

● 12 000 : le nombre de professionnels participant au «marché du film», ce qui en fait le plus gros du monde.

● 4 580: le nombre de journalistes couvrant l'événement. Il n'y en avait «que» 700 en 1966.

200 000:le nombre d'habitants dans la ville pendant le Festival. Cannes compte 73 000 habitants en temps normal.

 1 700: le nombre de longs métrages visionnés par le Festival pour seulement 18 concourant pour la Palme d'Or et 20 retenus dans la section des jeunes talents «Un Certain Regard».

● 400: le nombre, environ, d'empreintes de mains prises par l'artiste Nadine Seul qui, chaque année, demande aux plus grandes stars de presser un bloc d'argile, avant d'en faire des moulages d'acier qui ornent «l'Allée des Etoiles» autour du Palais des Festivals.

● 60: la longueur en mètres du célèbre tapis rouge qui recouvre les non moins célèbres 24 marches du Palais des Festival, gravies plusieurs fois par jour par des gens du cinéma en smoking et robes longues avant de visionner les films en compétition et les séances spéciales.

● 19: le nombre de feuilles d'or 18 carats de la Palme. De l'or produit équitablement cette année, assure le joaillier suisse Chopard qui fabrique la célèbre récompense, posée sur un coussin de cristal de roche.

● 8: les heureux réalisateurs qui ont remporté deux fois la récompense suprême: Francis Ford Coppola, Shohei Imamura, Billie August, Emir Kusturica, les frères Dardenne (une Palme pour deux), Michael Haneke et au tout début le Suédois Alf Sjöberg.

● 4 : le nombre des années où le Festival n'a pas pu se tenir: en 1939, quand il devait débuter, à cause de la guerre, en 1948 et 50 par manque d'argent, et en 1968, où il a été interrompu par les événements de mai.