Françoise Watin

« Francoise Watin se souvient que l'exotisme naît en nous très tôt, dans l'enfance et que le mieux serait de ne pas le laisser s'échapper. Sa peinture est donc ce guépard pinceau au collet, coulé dans une rêverie minutieuse de prédateur. Le spectateur sera, lui aussi, tantôt délicieusement menacé, tantôt exalté par une lucidité solaire. Ce qui nous attache à la peinture de Francoise Watin c'est qu'elle promet et accorde une douceur qui ne renonce pas. Toujours entre deux rives, entre deux rêves, fixant le vertige d'un souvenir sur des visages probablement actuels ou des paysages qui défient le temps. Les presqu'îles de la beauté surgissent aussi dans l'océan de l'imagination et l'artiste nous fait cadeau d'être heureuse avec nous .

Ayant vécu une partie de son enfance aux Iles Sous le Vent ,Francoise Watin entretient une relation euphorique avec les couleurs.Elle est véritablement aimantée par les îles.Elle est née à Alger et Al Jazair,le nom arabe de l’Algérie signifie précisément <<les îles>>

Dans sa série d’huiles sur la Corse ou sur Formentera,

la relation à l’été que peint Francoise Watin nous rappelle tout simplement la promesse que contenait le titre d’un roman de Christiane Rochefort : ENCORE HEUREUX QU’ON VA VERS L’ETE.

Les aplats de couleurs chez Francoise Watin ont l’efficacité des mots lorsqu’ils sont à leur juste place dans une phrase.

 

SALIM JAY

 

Ecrivain

Bateaux sur la  Méditerranée

50x73

Broussailles

38x46

Fouillis d'arbres

27x41

Leonora de Nonza

27x41 

Surfers au Costa-Rica

60x120

Les oliviers à Formentera

65x92

Chemin de Ca  Mari

81x130

Nature morte JR

38x46

 

                              « Je conçois mes tableaux comme des constructions esthétiques dont l’origine est une rencontre. Un paysage m’arrête par sa structure vivement rythmée. Un visage parce qu’il est une énigme. Comment rendre la richesse et la complexité de la vision par de petites touches colorées. La nature envoie des signes. Par l’observation des formes et des lignes le secret se révèle peu à peu. Je compose mes peintures d’après des études, gouaches ou aquarelles, exécutées en plein air . Car au dessus de tout, il y a l’exaltation de la lumière qui chante sous le soleil et le long et inextinguible dialogue avec la mer. »

 

 Françoise Watin

 

 

 

 www.francoisewatin.com                                                             06 89 74 62 76